Marius Fabre ou comment on fabrique du vrai savon de Marseille !

Marius Fabre ou comment on fabrique du vrai savon de Marseille !

Même s’il doit une partie de sa réputation à la charte que Colbert avait établi pour sa fabrication à la fin du XVIIème siècle, le « vrai » savon de Marseille – c’est-à-dire sans chimie – n’est toujours pas protégé.

Voir in situ une authentique fabrication traditionnelle

Marius Fabre : le savon noire mou à l’huile d’olive !
Source : http://www.marius-fabre.com/

Heureusement quelques fabriques artisanales – comme la plus que centenaire savonnerie Marius Fabre – continuent à le produire par cuisson au chaudron. Si vous en avez l’occasion, allez visiter ses ateliers à Salon de Provence. Vous assisterez en direct à une authentique production de savon à l’ancienne. Vous verrez comment s’opère « l’empâtage » ou formation du savon par cuisson d’huiles végétales et de soude dans de gros chaudrons, puis le « lavage » ou rinçage de la pâte à l’eau salée pour en éliminer la soude, puis la « coulée » de cette « cuite » (pâte qu’on vient de former et laver) dans de grands moules, et enfin la découpe (après séchage à l’air libre pendant deux jours) et le marquage ou estampillage des savons (avec possibilité de voir les anciens tampons en buis exposés dans le Musée du savon de Marseille adjacent). Vous pourrez vous y procurer du vrai savon de Marseille liquide ou pas (http://www.marius-fabre.com/fr/4-savon-liquide-de-marseille/), du vrai savon noir, etc.